Médiation culturelle : Molière 2022

Visuels généraux sur le site Francophonie HK.

En avril 22, en collaboration avec les équipes des services culturels du Consulat et de l’équipe de l’AF, j’ai conçu et piloté ce programme.

Lien : https://www.francophoniehk.com/moliere/


Célébrons les 400 ans de Molière

Great century! French Classicism and Baroque : 400 years ago, in France. (Re)découvrons ensemble le XVIIe siècle français, le règne du monarque célèbre Louis XIV, son château Versailles, et ses grands artistes, Molière, notamment en 2022 où la France célèbre le 400e anniversaire de la naissance du dramaturge.
Les services culturels du Consulat général de France à Hong Kong et Macao ainsi que l’Alliance Française de Hong Kong vous proposent un programme organisé en ligne et sur ce site durant le printemps. Bonne découverte ! 適逢法國劇作家莫里哀 400 週年誕辰,法國駐港澳總領事館及香港法國文化協會藉著 2022 年法語圈同樂節的契機,一同向這 17 世紀的偉大人物致敬。今年的法語圈同樂節,讓我們一起探索一下法國的 17 世紀,認識一下路易十四的在位時期的藝術家如莫里哀,這位君主所建造和居住的凡爾賽宮。活動將於網上進行。

2022 : le jeu sous toutes ses formes dans la classe de FLE

Juin 2022 – le rendez-vous annuel de formation pour les professeurs de FLE

Les journées de juin 2022
Le Consulat Général de France à Hong Kong et Macao, l’AFLE et l’Alliance Française de Hong Kong – pilotage (David Cordina) ont proposer entre le 20 et le 23 juin une série d’ateliers de formation destinés aux enseignants de français. Après plusieurs mois de crise, de confinement et d’enseignement à distance à gérer, le retour au face à face permet de (re)découvrir l’importance de la présence physique, des interactions humaines, de la voix, de la transmission du langage dans toutes ses dimensions verbales et corporelles. Le jeu sous toutes ses formes sera à l’honneur pour cette édition légère de formation du mois de juin 2022.

Objectifs
– Former les enseignants de FLE à Hong Kong en privilégiant le retour au présentiel
– Développer le plaisir d’enseigner et d’apprendre en créant des activités motivantes et ludiques.
– Renforcer la cohésion d’une communauté éducative éprouvée par la pandémie.
Durée : sur une durée de quatre jours, entre le 20 et 23 juin 2022

Programme
ATELIERS Improvisation, théâtre et didactique du FLE et Jeux et didactique du FLE

Initiation au théatre et à l’improvisation et didactique du FLE par Kodsi BEN ABDESLEM, French Improv HK et David CORDINA
Trois heures : deux heures de pratique et une heure de debriefing avec table-ronde avec le groupe pour discuter des impacts didactiques et pédagogiques des exercices pratiqués pour un cours de langue.

Jeux et didactique du FLE par Guillaume GARCON et ensuite animée par l’équipe de la direction des cours de l’AFHK.
Une heure trente de présentation et une heure trente de pratique : table-ronde et restitution pour mesurer collectivement les impacts didactiques et pédagogiques des pratiques ludiques sur le cours de FLE : tous publics d’apprenants.
RESSOURCES


Une conférence, mercredi 22 juin, 18h15
Webdiffusée et en face à face à la médiathèque de l’Alliance française de Hong kong, en amont de la réception proposée lors des journées de formation des enseignants.
La conférence-table ronde sera proposée par Célestine BIANCHETTI Responsable du pôle langue française de l’Institut français
Paris « Un regard sur le métier d’enseignant de français : évolutions et perspectives »
Table-ronde animée par Diane-Sophie TREVOUX, attachée de coopération et David CORDINA directeur des cours de l’AF
en présence de Benjamin CABOUAT, conseiller d’orientation et d’action culturelle et Jean-Sébastien ATTIE, directeur général de l’AF.

BELC numérique 2021

BELC numérique de Hong Kong (15-25 juin 2021) : bilan et enseignements

Dans le prolongement des axes de travail identifiés pour accompagner la numérisation de l’enseignement du français Hong Kong a accueilli sa deuxième édition de l’université régionale BELC – en ligne et en présentiel – après une première séquence réussie en juin 2019.

  1. Caractéristiques et temps forts du BELC numérique de Hong Kong :
  • Premier BELC numérique d’Asie : après les universités régionales en ligne proposées par France Education International en février 2021 pour le réseau culturel au Kenya en avril, le poste et l’Alliance française de Hong Kong ont proposé trois modules de formation en ligne sur les thèmes de la phonétique (deux sessions animées par François Blondel), l’enseignement comodal (une session animée par Tony Tricot) et enseignement du Français langue étrangère aux jeunes publics (une session conduite par José Ségura).
  • Des partenariats qui s’inscrivent dans la durée : qu’ils soient institutionnels (France Education International, Institut français pour la conférence inaugurale) ou privés (TV5MONDE et éditeurs de FLE : Hachette, Clé International et Didier FLE), ils ont pu être maintenus, grâce notamment à la tenue d’un salon virtuelle des éditeurs. La nouvelle collaboration avec l’Académie de l’Alliance française de Paris-Ile-de-France, en convention avec FEI, centre de formation continue des professeurs de FLE aura vocation à se poursuivre.
  • Création d’un module de formation inédit sur l’enseignement comodal: pour répondre au défi de l’enseignement simultané en présentiel et à distance, dont la pratique se généralise à Hong Kong et plus largement en Asie, un module expérimental a été imaginé en partenariat avec l’Académie de l’Alliance française de Paris, avec le soutien de France Education International. Avec un taux de satisfaction de 100%, ce module à fort potentiel a désormais vocation à être mobiliser par le réseau.
  • Offre en présentiel pour les professeurs locaux : ce format traditionnel a été complété par quatre ateliers thématiques dans les locaux de l’Alliance française de Hong Kong. D’une durée de 3h, ils  visaient à renforcer leurs compétences en matière de pratiques numériques pédagogiques numériques (oral en ligne, créer des projets BD, des capsules vidéo pédagogiques et organiser sa veille numérique professionnelle).
  • Participation forte pour cette première édition hybride : au total, plus de 100 professionnels du FLE y ont participé (94 participants et 7 formateurs). 54 professeurs de la région (dont la moitié de coordinateurs de cours) ont participé aux modules en lignes du BELC et 40 professeurs locaux se sont inscrits aux ateliers en présentiel. Une dizaine de pays de la région (Australie, Chine, Inde, Malaisie, Mongolie, Nouvelle-Zélande, Philippines, Thaïlande et Vietnam) regroupant une vingtaine de grandes villes était représentée.
  • Un taux de satisfaction élevé : 97% de satisfaction générale et une note de recommandation à 8,4/10

2- Principaux enseignements :

  • La conférence consacrée aux évolutions de la formation depuis 2020 a permis d’en évoquer les principaux enjeux : France Education International, par la voix de son directeur-adjoint Stéphane Foin et de la directrice adjointe du Département langue française Valérie Lemeunier, l’Alliance française de Paris-Ile-de-France, par celle de son directeur Franck Desroches et de la responsable du service de pédagogie et des projets numériques Anne-Lyse Dubois, ainsi que l’Institut français représenté par le directeur-adjoint du pôle langue française, livres et savoirs, Francky Blandeau, ont partagé leur vision des mutations de l’enseignement du français et des défis que posent l’hybridation accélérée des pratiques pédagogiques et le maintien de l’attractivité de notre langue.
  • Un défi de taille : surmonter l’ « insécurité numérique » des enseignants. Leur appréhension croissante face à l’utilisation des outils numériques a été unanimement soulignée, en rappelant qu’il s’agissait d’un tout nouvel aspect du métier – qui avait vocation à être mieux pris en compte dans la formation initiale. Elle se double d’une fracture générationnelle, les enseignants les moins jeunes ayant plus de difficultés à adapter leurs pratiques. Le manque d’aisance avec le numérique se traduit également par une « insécurité pédagogique » conduisant dans certains cas à des décrochages professionnels au détriment de l’enseignement du français.
  • Un écueil à éviter : la « zoomification» ou « gadgétisation » de l’enseignement du français. la concentration excessive sur les nouvelles formes d’enseignement, de la prise en main des nouveaux outils numériques aux méthodes collaboratives en ligne, risque de se faire un détriment du fond. Remettre le pédagogique au cœur de l’enseignement doit être une priorité pour maintenir la qualité des cours.
  • La nécessité de repenser le présentiel : la proportion prise par l’enseignement en ligne, associée à certains atouts indéniables (pas de temps de transport, optimisation des outils, adaptation plus personnalisée aux besoins de l’étudiant), entraîne un changement des attentes, très perceptible en Asie (demande de flexibilité, de souplesse dans les formats). L’expérience physique en classe doit devenir mémorable et efficace pour rester compétitive. Dans ce contexte, la construction d’offres de cours hybridés devrait être une priorité pour le rayonnement de la langue française.
  • Privilégier une stratégie englobante et évolutive : une approche qui se concentrerait uniquement sur les besoins en équipement serait insuffisante. Une montée en puissance sur les formations en matière de numérique, complétée par une étude de marché sur l’évolution de la demande et une veille sur les pratiques concurrentielles, paraissent indispensables pour réussir le tournant de l’hybridation de l’enseignement du français langue étrangère.
  • Une mobilisation appréciée des têtes-de-pont : l’échange a également été l’occasion de présenter leurs principales actions : la mise à disposition massive de ressources numériques par France Education International (24 000 inscrits), la rédaction d’un guide pratique de la comodalité par l’Alliance française de Paris-Ile-de-France, ou bien encore le rythme soutenu de webinaires à destination des professionnels (7 500 participants, 30 000 vues) mis en place par l’Institut français.

3- Pistes de travail à Hong Kong :

  • Sur la forme, l’expérience des formations hybrides sur du temps long (10 à 15 jours) se poursuivra : l’allongement de la durée de la formation, avec l’alternance de temps synchrones et asynchrones semble prouver son efficacité, après une première expérience réussie en décembre 2020.
  • Sur le fond, la scénarisation des cours – en ligne ou en présentiel – demeurera un axe fort en matière de formation : pour lutter contre l’« insécurité pédagogique des professeurs », une réflexion sera menée par le poste et l’Alliance française de Hong Kong pour proposer des contenus et formations permettant de répondre à cette préoccupation essentielle des professeurs. Cette réflexion se poursuit également dans le cadre du Plan Numérique Chine qui se terminera en novembre 2021 par la rédaction de vadémécum. Le module B a concrétisé les premiers propositions.
  • L’enseignement du français aux jeunes publics restera un fil rouge: le choix a été fait de poursuivre ce sillon tracé depuis 2019. Ce segment reste dynamique en dépit de la crise, et il nous paraît absolument essentiel pour bâtir la francophonie de demain sur un continent en forte croissance, aussi bien démographique qu’économique. L’été, 45% des inscriptions de l’Alliance française concernent les moins de 18 ans.

Les journées de Hong Kong : optimiser ses pratiques en ligne ! Novembre 2020

Les journées de Hong Kong : optimiser ses pratiques en ligne !

Le Consulat général de France et l’Alliance Française de Hong Kong (AFHK) ont mené durant deux semaines un programme consacré à l’enseignement de la langue française. L’événement intitulé “Les journées de Hong Kong” a débuté le 26 novembre 2020, pour célébrer le jour international du professeur de français.

Ce cycle de formation destiné aux professeurs de français de la ville, du pays et de la région asiatique avait choisi le thème général de l’année 2020 : « Nouveaux liens et nouvelles pratiques : projets pour demain ». Face à cette situation sans précédent, les enseignants, du jour au lendemain, ont dû développer des cours à distance, s’adapter et faire face à un changement radical de leurs pratiques.

Composé de quatre types d’événements, ce cycle de développement professionnel a été mené en ligne, mais également en comodal, en rendez-vous synchrones et en activités asynchrones et sur une durée extensive : à savoir, du 26 novembre au 12 décembre 2020. Les enseignants inscrits pouvaient choisir leur programme selon leurs choix.

La formatrice Emilie Lehr, a proposé à deux horaires différents le même module :  « Enseigner un cours de FLE à distance : concevoir, scénariser, animer ». Parcours en ligne, sur deux semaines, rythmé par des séquences de travail synchrones et asynchrones, le module a privilégié les apports concrets pour que les professeurs parviennent à concevoir une scénarisation innovante de leur cours.  

Le programme des journées de Hong-Kong, formation en ligne et ateliers de découverte.

A ce module principal, se sont ajoutés deux conférences, trois ateliers, et un événement participatif de clôture en ligne ouvert à tous.

Mathieu Avanzi, enseignant-chercheur (Paris IV) a lancé le programme à l’occasion de la sortie de son ouvrage : « Comme on dit chez nous – Le grand livre du français de nos régions » aux éditions Petit Robert. La psychologue Kean Poon de l’université Education Hong Kong a proposé une conférence sur les troubles de l’apprentissage chez l’enfant et ses impacts sur l’acquisition du langage. Les formateurs, Jean-Baptiste Larramendy, Laurent Pozzana, Emeline Colson ont mené trois ateliers pratiques de pédagogie : l’usage de la BD, mener un projet avec des classes d’enfants, intégrer la diversité des cultures francophones dans le cours de FLE.

Enfin, David Cordina a fini le cycle de formation par un événement participatif Educamp FLE mené en direct de trois heures sur la chaîne Youtube de l’Alliance française où 12 enseignants de France, Hong Kong, Singapour, ou d’Inde ont présenté en temps et présentation limitées des exemples de bonnes pratiques de cours.

L’évaluation du module présente les résultats suivants : 69% des enseignants sont “Très satisfaits”, 31% sont “satisfaits”. A la question : “J’ai acquis de nouvelles connaissances”, 70% des inscrits répondent “Oui tout à fait”, 30%, “Oui, en grande partie”.
Toutes les ressources, les documents, les vidéos, les biographies sont accessibles et présentées en ligne sur le site francophoniehk.com.

Chiffres clés :

  • 37 enseignants inscrits aux deux modules de formation (Emilie Lehr)
  • Un total de 65 enseignants inscrits aux autres événements : trois ateliers, deux conférences, un Educamp.
  • 7 formateurs : Emilie Lehr,  Kean Poon, Mathieu Avanzi, Jean-Baptiste Larramendy, Laurent Pozzana, Emeline Colson, David Cordina.

Origine professionnelle des inscrits :

  • des enseignants de 9 Alliances françaises (Chine  continentale et Hong Kong, Taiwan)
  • Autres établissements de Hong Kong : écoles secondaires, lycées internationaux, universités, professeurs indépendants

Origine géographique des inscrits :  

  • les deux tiers des enseignants inscrits au cycle travaillent à Hong Kong
  • Le dernier tiers exercent à Shanghai, Tianjin, Dalian, Hangzhou, Zhengzhou, Wuhan, Taipei, Bangalore, Singapour, New Delhi, Pune, Goa, Thessalonique, Bruxelles, Paris, Rennes. 

Un site de référence : http://francophoniehk.com

Pilotage :

David Cordina, directeur des cours AFHK

Jean-Sébastien Attié, directeur général AFHK

Diane-Sophie Trevoux, attachée de coopération, Consulat Général de France à Hong kong et Macao.

Apprendre à enseigner le FLE

3883611573_3f2b84a4b5_bArticle écrit pour Paroles, le magazine de l’Alliance Française de Hong Kong – avril 2019

Apprendre à enseigner le français langue étrangère
Il existe plusieurs chemins pour accéder au métier d’enseignant de français langue étrangère (FLE) : les formations universitaires et les formations privées sont les plus fréquentes en terme de formation initiale. . L’Alliance Française de Hong Kong conseille et encadre de nombreuses personnes qui souhaitent découvrir le métier d’enseignant de langue.
Par ailleurs, un enseignant expérimenté poursuit tout au long de sa carrière sa formation grâce aux dispositifs formels ou informels de formation continue. L’Alliance française les accompagne en leur proposant plusieurs temps fort de formation continue durant l’année.
Tour d’horizon de la formation initiale et continue dans les métiers du français langue étrangère.

Un diplôme privé, le DAEFLE

Elaboré par l’Alliance Française Paris Ile-de-France et diffusé par le centre national d’enseignement à distance (CNED), le DAEFLE, (diplôme d’aptitude à l’enseignement du français langue étrangère/seconde) est un diplôme privé à visée professionnelle. D’un volume horaire total de 480h réparti en six modules (cinq modules dits fondamentaux et un sixième module de spécialisation au choix), il propose d’acquérir les bases méthodologiques et pédagogiques pour enseigner le FLE. Elle est modulable. La formation peut s’effectuer sur 1, 2, 3 voire même 4 ans !

Pour suivre cette formation, un diplôme de fin d’études secondaires est suffisant mais il faut tout d’abord réussir un « test d’accès » à réaliser en ligne (test Evalang du centre international d’études pédagogiques – CIEP). Un examen final sur table clôture la formation et valide les compétences des candidats à l’enseignement du FLE. A Hong Kong, 26 personnes ont passé le test d’accès en 2018, pour 13 candidats à l’examen final. Une grande majorité des candidats choisissent la spécialisation « Enseigner le FLE aux enfants » dû à la forte demande dans ce secteur.

Les cours sont également disponibles sur une plateforme en ligne sur laquelle les candidats peuvent échanger avec leurs tuteurs, ou d’autres étudiants suivant la même formation.

 

Les formations universitaires à distance
Les masters 1 et 2 les plus connus parmi les français de Hong Kong devenus enseignants, sont ceux de Grenoble, de l’université d’Artois, de La Réunion ou encore de Nantes : chacun d’entre eux ont des spécialisations liées aux domaines de recherche. Réalisé par le CIEP, en partenariat avec l’Asdifle (Association de didactique du FLE) et Buffle (Bureau des filières de FLE), un répertoire recense tous les masters de FLE proposés par les universités françaises. Il propose désormais la possibilité de faire une recherche à partir de critères précis : modalité, à distance ou hybride (présentiel / distance).

Les conditions d’accès varient selon les masters mais, en règle générale, un parcours initial en sciences humaines et notamment, une licence en langue, LEA, littérature, linguistique, ou sciences de l’éducation sont obligatoires. Dans le cas contraire, un DU (diplôme universitaire) est à suivre pour pouvoir accéder au master 1. C’est durant l’hiver qu’il faut préparer sa recherche en contactant les secrétariats pédagogiques car les dossiers universitaires sont à remettre au printemps.

La formation continue
L’Alliance Francaise de Hong Kong organise régulièrement des ateliers le mercredi où, durant deux heures, des points importants de la didactique et de l’enseignement du FLE sont abordés : les usages numériques, l’unité didactique d’un cours et dans les manuels, la pédagogie adaptée aux enfants… Le prochain rendez-vous aura lieu le 23 février avec une thématique centrée sur la production écrite.

Le BELC arrive à Hong Kong en juin prochain
Formations d’excellence pour les professionnels de l’éducation et du français, exerçant en France ou à l’étranger, les universités – BELC (Bureau d’études des langues et des cultures) offrent aux participants l’occasion de faire évoluer leurs pratiques professionnelles et de soutenir un projet de carrière dynamique. Piloté par le CIEP, le vaste choix proposé de modules des universités – BELC répond aux évolutions du français langue étrangère dans toutes ses dimensions, professionnelles, disciplinaires ou méthodologiques. En 2017, les universités – BELC ont célébré les 50 ans de leur création.

Afin de répondre aux attentes du réseau culturel pour l’organisation locale de formations contextualisées, des universités BELC sont organisées depuis 2012 à l’international. Après Taipei, Shanghai et Hanoi, c’est au tour de Hong Kong.
Grâce au soutien du Consulat Général de France à Hong Kong et à Macao et en partenariat avec l’AFLE (association des professeurs de français de Hong Kong), l’Alliance Française de Hong Kong accueillera une soixante de professeurs pour 5 jours intensifs de formation en juin prochain.
Plus d’informations à venir : consultez le site de l’AF et IFProfs Hong Kong.

 

Hansel et Gretel – Wakatoon et Kamishibai

J’ai piloté depuis quelques mois un programme scolaire de 15 heures pour des apprenants enfants de 7 ans dans une école prestigieuse de la ville de Hong Kong (HK). DBS (Diocesan Boy’s School Primary Division – à noter que les institutions religieuses chrétiennes créées par les anglais  à HK sont dominantes).

Tout le programme est présenté sur ce blog : https://elwdbspdfrenchg1.tumblr.com
Le programme est construit autour du conte Hansel et Gretel : c’est l’application Wakatoon qui, indirectement, nous a imposé ce conte. Mais, la liberté vient souvent de la contrainte et les enseignants de l’Alliance Française de Hong Kong (Marielle Moullot, Molinna Hatterer, Alexis Ducret, Ly Wah Yan, Jean-Baptiste Larramendy) et moi-même avons construit un programme créatif autour des aventures de ces deux enfants. Les arts plastiques sont au rendez-vous au service de l’apprentissage de la langue française.

4 idées – 4 projets créatifs  autour du conte d’Hansel et Gretel  – les élèves ont un niveau A1.1 (après 30h de français) 

  • au préalable : lecture : découverte du conte Hansel et Gretel
  • Créer une boîte magique associée au conte
  • Créer un poster – Ma maison de la sorcière – ma maison comestible
  • Créer une pièce de théatre japonaise Kamishibai
  • Créer un dessin-animé avec Wakatoon 
  • Jouer à deux jeux – en préparation autour du conte – Danses, chansons, rondes

cof tumblr_pbkzsuEZcR1xw54eno2_1280 tumblr_pbl17bWvMA1xw54eno4_400 tumblr_pbnjhqQrhf1xw54eno3_540 tumblr_pbnjnoMdG11xw54eno5_500 tumblr_pbnk2uNFHz1xw54eno2_540

Depuis octobre 2017, Hong Kong

J’ai pris mes fonctions en octobre 2017 de directeur des cours / directeur-adjoint de l’Alliance Française de Hong Kong, un poste similaire à celui que j’ai pu occuper entre 2010 et 2014, en Inde à Bombay.
Cela fait près de 8 mois maintenant ; je viens faire un bilan en images des actions de formation continue pour l’équipe enseignante et plus généralement pour la communauté éducative francophone de la ville.

Novembre numerique - Hong Kong - Novembre 2017

Novembre numerique – Hong Kong – Novembre 2017

Retour sur l'unité didactique

Retour sur l’unité didactique

Formation - Ghislaine Bellocq - CIEP - Février 2018

Formation – Ghislaine Bellocq – CIEP – Février 2018

Formation - accréditation - DELF Tania Chadee

Formation – accréditation – DELF Tania Chadee

Usages des applications (Instagram - whatsapp) en pédagogie des langues

Usages des applications (Instagram – whatsapp) en pédagogie des langues

Formation annuelle - Juin 2018

Formation annuelle – Juin 2018 – Consulat de France, AFLE, AFHK

A Lisbonne, en mai 2015

Dans le cadre d’une conférence donnée à l’Alliance française de Lisbonne en mai 2015, pour une journée  CLE Formation organisée par la Délégation générale de la Fondation Alliance Française au Portugal,  Enseigner et apprendre avec les réseaux sociaux

J’intervenais après Jacques Pécheur, conseiller de la rédaction du Français dans le monde et auteur chez CLE International. Les discussions prospectives avec Jacques me poussent à aller réfléchir à tous les outils d’assistance d’écriture ou de communication. Comment enseigner les langues à l’heure de Google translate, Skype Translator et autres claviers préenregistrés… Ces pratiques ne sont pas encore assez étudiées, discutées, analysées alors que les apprenants utilisent ces outils constamment en classe.

A suivre.

Un printemps numérique

Le lycée Saint Benoît organise, avec le soutien des Services Culturels de l’Ambassade de France à Ankara, le « Premier Printemps du Numérique » destiné à partager les expériences pédagogiques que les enseignants mènent dans le monde numérique. Les 13 et 14 février 2015, en présence de M. David Cordina du CIEP (Centre international d’études pédagogiques situé à Sèvres, Paris) et de M. François Muller de la DGESCO (Direction de l’enseignement scolaire du ministère français), de nombreux enseignants présenteront leurs productions numériques et participeront à des débats sur les nouvelles pédagogies.

Des enseignants de différents établissements du primaire, du secondaire et des universités présenteront une expérience afin d’illustrer une Pédagogie associée aux nouvelles technologies : cartable numérique, plateforme Moodle, applications éducatives… L’intérêt de cet événement sera de favoriser les rencontres, de créer un lieu d’échanges didactiques, de partages et d’illustrations de la pédagogie du numérique. Moment privilégié où des enseignants de différents établissements de Turquie ou d’ailleurs pourront communiquer en direct grâce à des espaces libres à thèmes afin d’enrichir leurs expériences.

Avec cette rencontre, c’est un tout réseau qui se renforce, fédérant les initiatives pédagogiques afin de mutualiser les expériences et mettant en lien les acteurs de l’innovation. Ce rendez-vous permettra d’animer un réseau de coordinateurs locaux, d’enseignants de tous niveaux, de chercheurs et d’universitaires.