2022 : le jeu sous toutes ses formes dans la classe de FLE

Juin 2022 – le rendez-vous annuel de formation pour les professeurs de FLE

Les journées de juin 2022
Le Consulat Général de France à Hong Kong et Macao, l’AFLE et l’Alliance Française de Hong Kong – pilotage (David Cordina) ont proposer entre le 20 et le 23 juin une série d’ateliers de formation destinés aux enseignants de français. Après plusieurs mois de crise, de confinement et d’enseignement à distance à gérer, le retour au face à face permet de (re)découvrir l’importance de la présence physique, des interactions humaines, de la voix, de la transmission du langage dans toutes ses dimensions verbales et corporelles. Le jeu sous toutes ses formes sera à l’honneur pour cette édition légère de formation du mois de juin 2022.

Objectifs
– Former les enseignants de FLE à Hong Kong en privilégiant le retour au présentiel
– Développer le plaisir d’enseigner et d’apprendre en créant des activités motivantes et ludiques.
– Renforcer la cohésion d’une communauté éducative éprouvée par la pandémie.
Durée : sur une durée de quatre jours, entre le 20 et 23 juin 2022

Programme
ATELIERS Improvisation, théâtre et didactique du FLE et Jeux et didactique du FLE

Initiation au théatre et à l’improvisation et didactique du FLE par Kodsi BEN ABDESLEM, French Improv HK et David CORDINA
Trois heures : deux heures de pratique et une heure de debriefing avec table-ronde avec le groupe pour discuter des impacts didactiques et pédagogiques des exercices pratiqués pour un cours de langue.

Jeux et didactique du FLE par Guillaume GARCON et ensuite animée par l’équipe de la direction des cours de l’AFHK.
Une heure trente de présentation et une heure trente de pratique : table-ronde et restitution pour mesurer collectivement les impacts didactiques et pédagogiques des pratiques ludiques sur le cours de FLE : tous publics d’apprenants.
RESSOURCES


Une conférence, mercredi 22 juin, 18h15
Webdiffusée et en face à face à la médiathèque de l’Alliance française de Hong kong, en amont de la réception proposée lors des journées de formation des enseignants.
La conférence-table ronde sera proposée par Célestine BIANCHETTI Responsable du pôle langue française de l’Institut français
Paris « Un regard sur le métier d’enseignant de français : évolutions et perspectives »
Table-ronde animée par Diane-Sophie TREVOUX, attachée de coopération et David CORDINA directeur des cours de l’AF
en présence de Benjamin CABOUAT, conseiller d’orientation et d’action culturelle et Jean-Sébastien ATTIE, directeur général de l’AF.

Première université #BELC à Hong Kong – Juin 2019

JPEG - Training - BELCFormations d’excellence pour les professionnels du français langue étrangère FLE, les universités – BELC, les métiers du français dans le monde (bureau d’études des langues et des cultures) offrent aux participants l’occasion de faire évoluer leurs pratiques professionnelles et de soutenir un projet de carrière dynamique.
Par un vaste choix proposé dans quatre domaines des métiers du français : enseigner, évaluer, former et piloter, l’université – BELC répond aux évolutions du français langue étrangère dans toutes ses dimensions, professionnelles, disciplinaires ou méthodologiques.
Pilotées par le Centre International d’études pédagogiques,  les universités – BELC ont célébré en 2017 les 50 ans de leur création.
Depuis 2012, des universités régionales – BELC sont organisées hors de France : les villes de Mexico, Cape Town, New Delhi, Bangkok, Taipei, Abu Dabhi, Buenos Aires, Dakar…  ont accueilli le BELC.
Environ six sessions – BELC sont organisées chaque année dans le monde : en juin 2019, c’est le tour de Hong Kong !

57 enseignants ont suivi la formation : des collègues du Vietnam, du Myanmar, de l’Indonésie et de Singapour ont rejoint la majorité hongkongaise. Les collègues avant tout de nationalité française exercent en Alliances et Instituts français, en établissements secondaires et primaires locaux et égazlement en université.

  Les modules se tournent vers la variété, la diversité et l’innovation des pratiques de classes : que ce soit pour les enfants, les adolescents, les adultes dans les classes de lycée ou de centres de langue.

  • Module 1A : Mener des activités collaboratives et intégrer des outils visuels en classe de FLE – 15h  mené par Cindy Daupras
  • Module 2A : Développer la dynamique de groupe pour favoriser la motivation des apprenants – 15h mené par Christine Moerman
  • Module 1B : Animer des activités motivantes pour favoriser l’acquisition d’outils langagiers – 15h mené par Cindy Daupras
  • Module 2B : Intégrer le numérique dans le cours de FLE– 15h   mené par Emeline Colson, Patrice Coique et David Cordina

Plus d’infos : https://belchk2019.tumblr.com/

Apprendre à enseigner le FLE

3883611573_3f2b84a4b5_bArticle écrit pour Paroles, le magazine de l’Alliance Française de Hong Kong – avril 2019

Apprendre à enseigner le français langue étrangère
Il existe plusieurs chemins pour accéder au métier d’enseignant de français langue étrangère (FLE) : les formations universitaires et les formations privées sont les plus fréquentes en terme de formation initiale. . L’Alliance Française de Hong Kong conseille et encadre de nombreuses personnes qui souhaitent découvrir le métier d’enseignant de langue.
Par ailleurs, un enseignant expérimenté poursuit tout au long de sa carrière sa formation grâce aux dispositifs formels ou informels de formation continue. L’Alliance française les accompagne en leur proposant plusieurs temps fort de formation continue durant l’année.
Tour d’horizon de la formation initiale et continue dans les métiers du français langue étrangère.

Un diplôme privé, le DAEFLE

Elaboré par l’Alliance Française Paris Ile-de-France et diffusé par le centre national d’enseignement à distance (CNED), le DAEFLE, (diplôme d’aptitude à l’enseignement du français langue étrangère/seconde) est un diplôme privé à visée professionnelle. D’un volume horaire total de 480h réparti en six modules (cinq modules dits fondamentaux et un sixième module de spécialisation au choix), il propose d’acquérir les bases méthodologiques et pédagogiques pour enseigner le FLE. Elle est modulable. La formation peut s’effectuer sur 1, 2, 3 voire même 4 ans !

Pour suivre cette formation, un diplôme de fin d’études secondaires est suffisant mais il faut tout d’abord réussir un « test d’accès » à réaliser en ligne (test Evalang du centre international d’études pédagogiques – CIEP). Un examen final sur table clôture la formation et valide les compétences des candidats à l’enseignement du FLE. A Hong Kong, 26 personnes ont passé le test d’accès en 2018, pour 13 candidats à l’examen final. Une grande majorité des candidats choisissent la spécialisation « Enseigner le FLE aux enfants » dû à la forte demande dans ce secteur.

Les cours sont également disponibles sur une plateforme en ligne sur laquelle les candidats peuvent échanger avec leurs tuteurs, ou d’autres étudiants suivant la même formation.

 

Les formations universitaires à distance
Les masters 1 et 2 les plus connus parmi les français de Hong Kong devenus enseignants, sont ceux de Grenoble, de l’université d’Artois, de La Réunion ou encore de Nantes : chacun d’entre eux ont des spécialisations liées aux domaines de recherche. Réalisé par le CIEP, en partenariat avec l’Asdifle (Association de didactique du FLE) et Buffle (Bureau des filières de FLE), un répertoire recense tous les masters de FLE proposés par les universités françaises. Il propose désormais la possibilité de faire une recherche à partir de critères précis : modalité, à distance ou hybride (présentiel / distance).

Les conditions d’accès varient selon les masters mais, en règle générale, un parcours initial en sciences humaines et notamment, une licence en langue, LEA, littérature, linguistique, ou sciences de l’éducation sont obligatoires. Dans le cas contraire, un DU (diplôme universitaire) est à suivre pour pouvoir accéder au master 1. C’est durant l’hiver qu’il faut préparer sa recherche en contactant les secrétariats pédagogiques car les dossiers universitaires sont à remettre au printemps.

La formation continue
L’Alliance Francaise de Hong Kong organise régulièrement des ateliers le mercredi où, durant deux heures, des points importants de la didactique et de l’enseignement du FLE sont abordés : les usages numériques, l’unité didactique d’un cours et dans les manuels, la pédagogie adaptée aux enfants… Le prochain rendez-vous aura lieu le 23 février avec une thématique centrée sur la production écrite.

Le BELC arrive à Hong Kong en juin prochain
Formations d’excellence pour les professionnels de l’éducation et du français, exerçant en France ou à l’étranger, les universités – BELC (Bureau d’études des langues et des cultures) offrent aux participants l’occasion de faire évoluer leurs pratiques professionnelles et de soutenir un projet de carrière dynamique. Piloté par le CIEP, le vaste choix proposé de modules des universités – BELC répond aux évolutions du français langue étrangère dans toutes ses dimensions, professionnelles, disciplinaires ou méthodologiques. En 2017, les universités – BELC ont célébré les 50 ans de leur création.

Afin de répondre aux attentes du réseau culturel pour l’organisation locale de formations contextualisées, des universités BELC sont organisées depuis 2012 à l’international. Après Taipei, Shanghai et Hanoi, c’est au tour de Hong Kong.
Grâce au soutien du Consulat Général de France à Hong Kong et à Macao et en partenariat avec l’AFLE (association des professeurs de français de Hong Kong), l’Alliance Française de Hong Kong accueillera une soixante de professeurs pour 5 jours intensifs de formation en juin prochain.
Plus d’informations à venir : consultez le site de l’AF et IFProfs Hong Kong.

 

L’université BELC : une ruche pédagogique pour le FLE

La 48ème édition de l’université d’été BELC 2015 a regroupé durant le mois de juillet  à Nantes près de 330 professionnels de la langue française dans le monde.  Avec plus de 60 nationalités et 80 pays d’exercice représentés, elle constitue un rendez-vous incontournable de formation professionnelle, d’échanges de pratiques et de dialogue interculturel. Expérimentant de nouvelles formes et fidèle à sa tradition, l’université BELC reste un laboratoire d’idées où créativité, exigence, réflexion sont au service de l’enseignement de la langue française.

Par la diversité de ses stagiaires, l’université d’été – BELC permet tout d’abord une formidable ouverture sur le monde à travers l’échange de pratiques professionnelles. 330 enseignants, coordinateurs, directeurs, inspecteurs avec en commun l’amour de langue française viennent se former auprès de 40 formateurs aguerris durant un mois sur le campus de l’université de Nantes. Fidèle à sa tradition d’innovation, l’université BELC est un laboratoire d’idées pour l’enseignement de la langue française : un lieu de productions et d’expérimentations didactiques et pédagogiques. On s’y forme, on réfléchit à ses pratiques mais, avant tout, on y produit analyses, ressources, et projets de toutes sortes.

Une formation  intensive, variée à visée professionnelle

BELC competences

Bilan université d’été BELC 2015

L’université BELC propose au total près de 1500 heures de formation sur un mois divisé en 80 modules, 25 séances de forums et 10 conférences avec une équipe de 40 formateurs, conférenciers et intervenants. Quatre thématiques définies par quatre verbes structurent l’offre de formation : enseigner, évaluer, former, piloter. Les deux premières thématiques touchent directement les techniques d’enseignement dans la classe en fonction de nombreux contextes et publics : français langue étrangère (FLE) généraliste, spécialisés en centre de langues, université, écoles secondaires, ou classes bilingues pour des publics d’enfants, d’adolescents, d’adultes, enseignement spécialisés avec les formations  de français sur objectifs spécifiques (FOS).  Le second concerne une des spécialités du pôle langue du  CIEP avec les habilitations à devenir examinateur-correcteur du DELF/DALF. Les deux dernières thématiques (former, ingénierie de la formation et piloter) désignent des formations professionnelles pointues qui visent l’accompagnement et la formation aux métiers d’encadrement des centres de langues : démarche qualité, encadrement d’équipes, marketing des cours, ingénierie de la formation, ingénierie numérique…

La créativité, mise en valeur.

creativite au BELC

Bilan de l’université BELC 2015

Cette année, grâce aux initiatives menées par les formateurs, les stagiaires du BELC ont produit, entre autres, multiples projets numériques diffusés sur Internet, ont organisé un educamp éducatif (nommé Belcamp) diffusé en ligne, ont créé quantité d’affiches, de posters, de contenus transmédias, de dispositifs de réalités augmentées, de qrcodes, ou ont monté un vernissage d’expositions de productions artistiques, ont monté deux spectacles de théâtre et de chansons françaises…

Les murs des salles, du hall, des amphithéâtres de la Faculté des Langues et des Cultures de l’université de Nantes qui accueille le BELC en ont souvent été témoins ainsi que tous les réseaux sociaux alimentés par ces productions. Plus de 3000 tweets durant le mois de juillet ont été diffusés par les participants : la balise #BELC a été durant quelques heures tendance nationale sur Twitter.

Les intentions de formation sont claires : il s’agit de faire produire autant les enseignants que leurs futurs apprenants pour illustrer, y compris dans la formation professionnelle, une démarche active et concrète de pédagogie du projet. Parmi les modules les plus créatifs, on peut retenir : toutes les démarches créatives (arts plastiques, théâtre ou musique pour la classe de FLE), savoir développer des activités ludiques et créatives en classe, savoir utiliser des techniques visuelles et graphiques (comme cartes mentales, ou croquis-notes, ou en anglais sketchnotes) pour la classe, ou bien encore les modules de production de capsules vidéos pour un dispositif de classe inversée…
Le réseau social des universités BELC : http://www.reseaubelc.fr/
Les projets numériques produits par la formation https://tackk.com/@universitebelc/tackks

S’ouvrir sur la France contemporaine et la ville de Nantes

L’université BELC 2015 a innové enfin  de nouvelles formes de face-à-face afin d’optimiser le temps de formation et d’équilibrer la journée des stagiaires.  En partenariat avec la saison culturelle,  Le Voyage à Nantes, l’équipe du BELC a donc organisé quotidiennement des forums et des visites de ville qui ont permis aux stagiaires de (re)découvrir chaque jour un aspect de la France contemporaine : art vidéo, patrimoine nantais, réflexions autour de la laïcité ou de l’interculturel en classe, culture de la bande-dessinée, cinéma français contemporain, formes brèves et humoristiques à la TV ou sur Internet ou encore même un atelier du nez sur la culture viticole française…  

Cet article est résumé graphiquement ainsi :

BELC Bilan pédago

BELC Bilan pédago

 

 

Pour les centre de langues : agir par le numérique

Communiquer par le numérique : au service de la performance et la visibilité d’un centre de langues

Université BELC hiverA l’époque où l’on cherche à imposer des outils centralisateurs, où les dirigeants cherchent souvent pour se rassurer (on les comprend bien) des solutions faciles et répondent ainsi aux sollicitations du marketing éducatif, l’université BELC du département langue française du CIEP mise sur le développement humain : le module Communiquer par le numérique : au service de la performance et la visibilité d’un centre de langues a permis aux stagiaires qui l’ont suivi lors de l’université d’hiver, de développer les compétences propres à créer leur environnement numérique.

Les universités BELC ont toujours proposé des modules tournés vers la découverte, l’usage et la maitrise des outils TICE pour développer et enrichir l’enseignement du français langue étrangère. J’ai d’ailleurs connu pour la première fois le stage BELC en 2000 avec le module Internet que proposait, à cette époque, Guillaume Garçon, mon collègue du lycée Galatasaray d’Istanbul où je travaillais alors .

Depuis que j’ai été recruté au département langue française du CIEP, j’ai souhaité proposer un module numérique dans le domaine du « Pilotage » des métiers du français dans le monde, à savoir dans le domaine du management qui s’adresse aux cadres éducatifs, aux directeurs des cours, aux chargés du numérique ou de la communication. Je sortais d’une expérience de 4 années de direction des cours de l’Alliance française de Bombay où j’avais mené plusieurs projets numériques.

Ce module de 30 heures m’a permis de transformer en contenu de formations et de transmettre par une pédagogie de projet,  sept ans de pratiques en ligne de communication institutionnelle qui m’a mené à réfléchir aux politiques numériques qui touchent à la fois les domaines de la pédagogie en ligne des cours de français comme, au même degré,  la communication du centre. Les problématiques générales que nous avons voulu poser avec les formateurs de l’équipe se résument aux questions suivantes :

Quel est le projet numérique qui sera le plus utile au centre de langue, à l’institution ? Comm ? Site ? Réseaux sociaux ? FOAD ?
Quelle nature de projets à mettre en œuvre  ?
Quelle envergure ?
Quels moyens ?
Quel investissement ?

Université BELC 2015

Université BELC 2015

J’ai eu la chance de concevoir ce module en équipe avec Neige Pruvost, chargée de programmes au CIEP qui  a exercé comme coordinatrice, directrice des cours, directrice d’Alliances françaises et d’Institut français et spécialisée, entre autres, en démarche qualité et approche marketing, et Thomas Laigle, qui a assuré des fonctions d’attaché de coopération éducative en Pologne et, auparavant, était chargé de programmes TICE au CIEP, expert en gestion de projets éditoriaux numériques (site, MOOCS).

À l’issue de ce module, les participants furent en mesure de développer la stratégie de communication de leur centre ou département, de communiquer sur les outils numériques adéquats. Ils purent également concevoir et mettre en œuvre le déploiement d’outils collaboratifs d’un point de vue administratif, pédagogique et/ou technique.

Cette formation a eu pour but d’accompagner les participants dans la conception et la réalisation de leurs projets numériques au service d’un centre de langues.

 

Elle s’articule autour de deux axes :

– la visibilité, qui concerne la communication externe, le marketing, l’image du centre et sa notoriété,
– la performance, davantage liée à la communication interne, à la mutualisation des pratiques et des ressources de la communauté éducative et aux usages pédagogiques du numérique.

Après une première réflexion sur les usages du numérique au sein d’un centre de langues, les participants ont été amenés à définir leur propre stratégie de communication. En fonction de cette stratégie, ils élaborent un projet numérique pour améliorer la visibilité et/ou la performance de leur centre. La formation fut alors l’occasion de se familiariser en atelier avec les ressources et outils les plus pertinents pour concevoir et accompagner la création de leur projet.

Les formateurs, eux-mêmes chefs de projets, ont présenté différentes réalisations dans toutes leurs dimensions (conception, plan d’action, réalisation, fonctionnement, bilan). Les analyses de sites institutionnels de centres de langue, de pages de réseaux sociaux pour différents publics (enseignants, apprenants, grand public…), de jeux et concours transmédias ou de campagnes de communication numérique ont alimenté la réflexion et le travail du groupe.

Ingénierie des projets transmédias

A la suite des différentes rencontres lors du colloque de l’ESEN et des questions posées,  j’écrirai prochainement un article détaillé à propos de l’ingénierie mise en place pour les projets Mumbaiphotohunt, Hiddenmumbai ou 10 mots (Mumbai je t’aime – en 2013) qui ont tous en commun :

– La ville et la place du centre culturel.
– des narrations transmédias.
– la ludologie : un scénario ludique et/ou un concours.
– les pratiques d’écritures – visuelle et plurilinguistique (français, anglais, hindi).
– la littératie.

Cette ingénierie sera présentée dans le module « Communiquer avec le numérique : au service de la performance et de la visibilité d’un centre de langues » lors de l’université d’hiver – BELC 2015 (février 2015, CIEP, à Sèvres).

transmedia

Des exemples transmedias