La salle des profs s’ouvre à l’Asie du Sud

En 2010 et 2011, différents réseaux enseignants FLE soutenus par la France, le Ministère des Affaires Etrangères MAEE et la Fondation Alliance Française voyaient le jour : Vizafle en Roumanie (chef de projet : David Maguet) et dans autres pays comme en Inde du coté des réseaux apprenants (Mumbaikar in French, chef de projet : David Cordina) et du côté de la communauté des enseignants (La Salle des profs, chef de projet : Emmanuel Zimmert).

Développée à l’initiative du Service linguistique et éducatif (SLE) de l’Institut français en Inde (IFI), la Salle des Profs se définit comme un site d’informations et de ressources doublé d’un réseau social à destination des enseignants de français en Inde. Depuis sa création, la Salle des Profs connait un développement important, avec une augmentation constante du nombre de visiteurs et d’inscrits, notamment grâce au travail parallèle dans le domaine de l’apprentissage du FLE sur supports numériques (réseaux sociaux apprenants, téléphonie) des Alliances françaises (Bombay, Bangalore, Madras notamment) et de l’IFI.

IF / AF en Inde

Les partenaires officiels pour le projet IF / AF en Inde

Avec, en avril 2013, deux créations de postes en charge du réseau social de l’IFI, la Salle des Profs a de nouvelles ambitions : élargir sa zone d’action et viser les publics du Sri Lanka, du Bangladesh et du Népal. C’est ce projet qui justifie aujourd’hui un nouveau temps de formation et de séminaire qui se tient à Calcutta, Kolkata, capitale du Bengale Ouest entre le 12 et le 15 novembre 2013. Ce stage se tenant lieu à l’Alliance Française du Bengale, s’intitule « Devenir enseignant- auteur de la Salle des Profs« .  Ces jours sont organisés par Gauthier Krin et Valentin Moisan, attachés de coopération pour le français et DAvid Cordina, directeur des cours de l’Alliance Française de Bombay et chefs de différents projets numériques en Inde. Ces rencontres sont soutenues par le fonds TICE 2013 de l’ Institut Français.

L’axe pédagogique est mis sur la formation continue numérique d’enseignants FLE déjà motivés et utilisateurs actifs des technologies éducatives. L’équipe des formateurs visera à transmettre des savoir-faire professionnels dans les domaines :  de la veille professionnelle, de l’écriture reflexive sur sa pratique d’enseignant de français et de concevoir du contenu pratique (tâches, scénaros, articles de veille, fiches pédagogiques) pour l’ensemble des enseignants de la zone asiatique méridionale : Inde et Asie du Sud. Cette année, nous n’avons pas pu malheureusement pour des raisons pratiques et diplomatiques, toucher de collègue des Maldives, ni du Pakistan alors que via Internet, les connexions et les projets se croisent déjà.  (voir la formation de l’année dernière #msFLE et également le projet French Book (chef de projet, Laurent Elisio Bordier) des Alliances françaises pakistanaises).

Version 2 : 

Nouvelle Salle

Nouvelle Salle – Nouvelle apparence

Avec la nouvelle version du site arrive une nouvelle adresse. L’anncienne URL devient tout simplement http://salledesprofs.org. Certaines fonctions disparaissent, d’autres voient le jour. Les nombreux articles et fiches pédagogiques du site sont eux toujours là. N’hésitez pas à naviguer à travers le site pour les découvrir ou redécouvrir. Cette nouvelle version vise à faire la part belle au contenu mis en ligne chaque jour par nos membres. Trop de choix tuant le choix, le nombre de catégories diminue. Néanmoins, cela ne signifie pas qu’il y aura moins d’articles, au contraire ! Avec les nouveaux membres de l’équipe de la salle des profs qui seront formés à Calcutta, l’activité sur le site est vouée à grandir.

La politique numérique de l’IFI et des Alliances françaises de ces régions répondent à un besoin fort des apprenants et des enseignants de français de la sous-région. La nouvelle version de la Salle des Profs et les autres projets numériques développés permettent également d’assurer et de renforcer le statut du réseau culturel français en Inde et dans l’Asie méridionale, ce qui sert à la réalisation des objectifs de la coopération française.
Mme Caroline Schmitt, attachée de coopération pour le français de New Delhi et M. Stéphane Amalir, directeur de l’Alliance française de Bengale  ouvrent le stage mardi 15 novembre .

Vous trouverez ci-joint les derniers détails concernant la formation Salle des Profs qui a lieu du 12 au 15 novembre à Calcutta. Cette année, le Bangladesh, le Népal et le Sri Lanka nous rejoignent pour le projet Réseau social Enseignant – et nous leur souhaitons la bienvenue !

Formateurs :
• Valentin Moisan, attaché de coopération pour le français, Institut français en Inde
• Gauthier Krin, attaché de coopération pour le français, Institut français en Inde
• David Cordina, directeur des cours de l’AF Bombay et chef de projets TIC et administrateur (AF India, AFBombay, AF magazine,  Mumbaikar in French, Foreigners in Lille)
Objectifs de la formation :
• Devenir un contributeur capable d’alimenter régulièrement la Salle des Profs avec des
contenus pédagogiques.
• Devenir enseignant-auteur : faire de la veille pédagogique, savoir écrire sur sa pratique
pédagogique, savoir écrire des fiches pédagogiques à destination d’autres enseignants
• Découvrir, connaître et maîtriser les technologies éducatives pour le FLE.
Compétences visées :
• Maîtriser le fonctionnement d’une plateforme de partage et d’un réseau social
• Savoir rédiger des articles et modérer les contenus de La Salle des Profs
• Se perfectionner avec les TICE et les réseaux sociaux pour l’enseignement/apprentissage du
français
• Savoir créer des tâches, des activités et des fiches pédagogiques
• Savoir créer des séquences et scénarios pédagogiques
Voici le programme :
• Ouverture de la formation : mot de bienvenue (intervenants, responsables, etc.)
• Présentation du groupe et des intervenants
Présentation du programme et de l’organisation de la formation
• Présentation générale du projet de la Salle des Profs et de ses objectifs
• Synthèse de la formation précédente : retours d’expérience, pièges à éviter, nouveautés
• Prise en main Interface publique / inscription / interface administration

•  Sur quoi écrire ? Veille pédagogique et technologique : médias sociaux, applications, flux
• Ateliers : Twitter, Facebook pour le FLE.  Tâches d’activités
• Veiller et écrire : trouver des idées pour écrire, avoir une attitude réflexive, tenir des blogs.
• définir collectivement une ligne éditoriale : définition de notre public, de notre axe d’écriture et recherche de contenus.
• Présentation d’outils et applications au service de l’enseignement et de l’apprentissage.
• Atelier pratique sur les médias sociaux. Suite : Twitter & FLE et autres réseaux professionnels pour le FLE
• Découverte de services de publication en ligne dont Slideshare, Scoopit,  Youtube enseignement, Google Drive, etc…
• Présentation de la fiche pédagogique de la SDP.
• Ecrire 1 : conférence de rédaction – se lancer dans un projet d’écriture. Choix des sujets, choix des documents (+ droits d’auteur).
• Ecrire 2 : suite
• Edition multimédia et conversion de documents (image, son & vidéo).
• Ecrire 3 : Journée d’écriture et de production : fiches pédagogique, articles de veille, séquences pédagogiques
• Créer une fiche pédagogique à partir de divers types de documents : images, documents audio, vidéos
• Ecrire 4 : Suite des travaux commencés
• Création d’activités interactives avec LearningApps.
• Publier un article. Diffuser et promouvoir la SDP sur les réseaux sociaux. (+ Diffuser et promouvoir la SDP avec les supports de communication).
• Présentation des productions et publication en ligne sur la Salle des Profs.
Bilan et évaluation de la formation.

David Cordina, Valentin Moisan, Gauthier Krin

Twitclasses en FLE – le premier projet en 2009/2010 Lille – La Rochelle

Laurence Juin

Laurence Juin

Extrait du blog de Laurence Juin -@frompennylane – http://frompennylane.blogspace.fr/ avec lequel nous avons conçu et piloté le projet #sinofr – Janvier 2010. Ce projet sera lauréat du Forum de l’Innovation pédagogique de Microsoft, partners in learning, organisé à Berlin, la même année. Voir aussi l’article d’EducPros d’avril 2010.

Twitter est vecteur de mutualisation de compétences et de savoirs de l’élève: ce qu’il apporte est lu, mutualisé à l’ensemble du groupe-classe. Sa production d’écrit n’est plus restreinte au seul « tube » vertical enseignant-élève. L’ensemble du réseau lit, interagit sur cette production. L’élève ne travaille plus uniquement pour lui, pour l’enseignant ou pour « la note » mais met ses savoirs et ses compétences au service du réseau dans lequel il s’inscrit. Il apprend que son écrit a une portée large puisque lu parfois même au delà du réseau propre à la classe. Il apprend aussi que son écrit peut avoir une valeur mais qui ne sera pas évaluée par une note. La production d’écrit de l’élève est de ce fait valorisée par le réseau étroit ou élargi.

Journal d’expérience : Interaction avec un réseau élargi (7) : échanges synchrones (et ensuite asynchrone) avec les étudiants chinois en classe de FLE (Français Langue étrangère : Université de Lille1 ) et leur enseignant et ingénieur pédagogique David Cordina (enseignant et coresponsable des départements FLE de l’Université Lille 1 / CUEEP – Maison des langues).

Objectifs du projet etandems :
-favoriser les échanges interculturels entre la France et la Chine
-favoriser l’expression écrite (tant pour les FLE que pour les lycéens)
-favoriser l’usage de twitter

 Bilan/ aspects positifs :
– Compétences linguistiques et échange de type A1/A2/B1 ( cadre européen de référence pour les langues)
– Communication en temps réel et en réelle situation de communication– en 3ème un élève français doit être de niveau A2 en LV1, en Terminale, niveau B2)
– Clavardage visible et médiations possibles pour l’enseignant au coeur de la communication réelle à temps réelle du clavardage.
– échanges enseignant/apprenants pour la compréhension orale
– Dialogue interculturel
– Convivialité

Aspects négatifs
– dispersion des messages, messages courts, difficultés de suivre : malgré le vidéo-projecteur…
– souci technique pour accéder à tous les messages
– 
la langue et ses imperfections

Foreigners in Lille

Foreigners in Lille

Témoignage post expérience de David Cordina :

«  Ce qui m’impressionne le plus, c’est la facilité du dispositif. Autrefois (il y a presque 4/5 ans), nous aurions dû monter un lourd projet européen. Maintenant en deux clics, c’est fait. C’est une des grandes forces de Twitter: favoriser des échanges de savoirs et de savoir-faire et de collaboration qui n’avaient pas eu lieu d’être à première apparence. L’échange entre les étudiants chinois de l’université de Lille et des élèves d’un bac pro commerce de La Rochelle est exceptionnel en soi ! »

Twitter implique l’élève dans son apprentissage. Parce que le canal est atypique, l’élève ne se pose pas en situation classique d’apprenant. Il souhaite faire partie du réseau et surtout pas s’en sentir exclu. Twitter est vecteur d’apprentissage ou de consolidation d’apprentissage de règles pour l’élève: Règles d’expression et règles de communication. L’élève apprend qu’un réseau social peut être un espace de travail, de réflexion, une vitrine officielle de ses savoirs et compétences: Dès lors, le codage est nécessaire, obligatoire pour activer une communication efficace et performante. L’élève apprend que le réseau social n’est pas uniquement un espace dédié à la vie privée peu ou mal régi. Il se construit dès lors une mémoire numérique positive associée à son nom, son image et à ses compétences