Quelques conseils pour les etandems

En janvier 2012, j’avais écrit un premier article pour La Salle des profs : http://salledesprofs.org/ecrire-sans-frontieres– Cet article est une mise à jour car les sollicitations reprennent en ce mois d’avril 2014 : sont en construction en effet des projets entre l’université de Valenciennes, un lycée français et les classes de l’Alliance Française de Bombay.
Sur les réseaux sociaux apprenants des Alliances françaises en Inde, les étudiants peuvent communiquer entre eux mais depuis quelque temps déjà, certaines classes s’ouvrent de plus en plus au monde entier grâce à des projets d’e-tandems. Retour sur une pratique ancienne que les technologies TIC revalorisent.

Duo gagnant

etandems

etandems

Le tandem tel que l’université allemande de Bochum l’a défini dans les années 1970  met en relation deux locuteurs souhaitant apprendre la langue de l’autre, par un dispositif équilibré d’échange de paroles : 30 minutes d’anglais pour un français 30 minutes de français pour l’anglais, par exemple. Les rôles enseignant-apprenant alternent et la posture de chaque acteur est volontairement modifiée. Ce dispositif met en avant également des modes d’apprentissage informel avec une mise en valeur de l’approche collaborative entre pairs. A l’Alliance Française de Bombay, les etandems ne prennent pas cette forme mais ils essayent pourtant de garder la logique gagnant-gagnant.

Voir la suite de l’article sur le retour de l’expérience entre Mexico, Medellin et Mumbai.
Pour avoir d’autres exemples réalisés également avec l’Alliance Française de Bangalore (projet de Geetanjali et de Laurence), veuillez également consultez cette page Etandems – conseils et exemples Scoop.it

La Rochelle - Bangalore

La Rochelle – Bangalore

Vous pouvez ci-dessous télécharger une fiche pédagogique qui retrace le projet d’etandem de deux classes – une classe de lycéens français de La Rochelle avec une classe d’apprenants FLE indiens de l’Alliance Française de Bangalore.
Laurence Juin, Geetanjali Shrivastava, DAvid Cordina, les auteurs et rédacteur de ce projet, se connaissent par Twitter. C’est ce réseau social qui a permis les rencontres de ces enseignants et  favorisé ensuite l’éclosion de cet etandem-ci, bref  et précis, qui est la répétition d’une série d’autres déjà entamés entre La Rochelle, Bombay, Mexico, Medellín et d’autres classes d’autres villes… (voir les articles etandems de ce site).
Rappelons alors l’importance de Twitter pour développer la sérendipité et l’échange fructueux souvent rapide et spontané à l’origine des projets pédagogiques de télécollaboration. Voici sans doute la première étape capitale : les enseignants doivent avant tout être en ligne pour que leurs apprenants les suivent.
Cette fiche retrace les grandes lignes de la télécollaboration du projet: le premier échange important sur Google doc et ensuite sa concrétisation sur Twitter et surtout ici, Ning.

Téléchargez la fiche_creeruntandemFLE_Histoire
Voir la réalisation de ce scénario ici : http://afbangalore.ning.com/group/b2-weekend-sept2012-geetanjali/forum/topics/e-tandem-gadoriole-afbglr

Forum Innovative Education – Berlin 2010

J’ai participé la semaine dernière au Forum Innovative Education de Berlin 2010. A suivre sur Twitter, avec la balise : #ief_2010

Berlin pour le Forum, 2010

Berlin pour le Forum, 2010

 Les départements Français Langue Etrangère FLE de l’Université de Lille1 (du CUEEP et de la Maison des langues) ont été mis à l’honneur la semaine dernière lors du Forum Européen d’Innovation Educative qui s’est tenu à Berlin entre le 23 et 25 mars dernier. Invité par Microsoft France, le réseau social Foreigners in Lille a été présenté avec son projet d’e-tandems mené avec la classe de Laurence Juin :La Dernière Année.

Cet échange s’est réalisé avec l’outil de microblogging, Twitter. Ce projet a été sélectionné pour la phase internationale en Afrique du Sud qui se tiendra à l’automne prochain. Forum Microsoft Innovative Education – Cape Town. Financé et organisé par Microsoft et ses partenaires, ce forum a réuni plus de 300 professionnels de l’éducation venus échanger et présenter leur projet d’innovation pédagogique et d’utilisation des technologies éducatives.

Le forum a accueilli des délégations de 44 pays et a permis à 80 projets d’être mis en lumière durant ces trois jours. Les échanges avec les enseignants (anglo-saxons et scandinaves notamment) ont révélé des approches innovantes quant aux activités numériques proposées aux élèves. Ces projets mettaient en avant une responsabilité accrue des apprenants et développaient la créativité par les technologies. En parallèle, ils révélaient une évolution des rapports enseignants élèves.

Un jury composé de professionnels de l’Education (enseignants, formateurs, membres des ministères des pays invités, journalistes de médias éducatifs) a sélectionné une vingtaine de projets dans trois catégories : Innovation en communautés, en contenus et/ou en collaboration. Le réseau social Foreigners in Lille et l’échange d’e-tandems par Twitter mené en Janvier 2010 avec une classe d’élèves de terminales de bac professionnel du lycée P. Doriole de La Rochelle ont été sélectionnés.

L’origine du projet présenté à Berlin est issue d’une rencontre entre deux communautés apprenantes, une à Lille, l’autre à La Rochelle. Laurence Juin, enseignante de Lettres, Histoire Géographie expérimente avec ses élèves depuis septembre dernier l’outil de réseau social et micro-blogging Twitter dans sa classe. Son blog http://frompennylane.blogspace.fr relate cette aventure pédagogique, intitulée La Dernière Année – http://twitter.com/laderniereannee

A Lille, le réseau social Foreigners in Lille (support Ning http://foreignerinlille.ning.com – plateforme de blogs – et utilisation conjointe de Twitter – http://twitter.com/flelille1) accueille quant à lui 1100 apprenants étrangers dans le but de pratiquer la langue écrite française.

Etandem with Twitter

Etandem with Twitter

En décembre dernier, Laurence Juin et moi-même avec qui, par « sérendipité »catalysée par Twitter, nous nous sommes rencontrés, avons découvert nos pratiques numériques communes et avons décidé, en janvier 2010, de croiser nos classes.

 Une logique gagnant-gagnant s’est mise en place lors de cet échange d’e-tandems : apprentissage et pratique de langue en FLE pour des étudiants chinois de l’Université de Shanghai en semestre intensif à la Maison des Langues de Lille1, entretiens et questions-réponses autour de la culture chinoise pour les élèves de La Rochelle qui commençaient une séquence en Géographie sur la Chine. Les nombreux échanges entre les étudiants et les élèves ont abordé d’autres sujets comme l’expatriation, la mobilité internationale, les comparaisons interculturelles entre la France et la Chine et l’orientation universitaire. Les élèves français se sont sentis valorisés de discuter avec des étudiants déjà engagés dans une formation supérieure internationale. Les étudiants chinois ont apprécié de converser en situation authentique avec des élèves français.

 Le projet révèle des passerelles intéressantes entre le monde universitaire et le second degré. Les TIC permettent de monter légèrement et facilement ce genre d’échange. C’est une des grandes forces de Twitter (et plus généralement des outils récents du web participatif) que de favoriser des échanges de savoirs et de collaboration qui n’avaient pas eu lieu d’être. L’échange entre les étudiants chinois de l’Université de Lille 1 et des élèves d’un bac pro commerce de La Rochelle est exceptionnel en soi !

 

Ailleurs sur le web :

EducPros – L’Etudiant http://www.educpros.fr/detail-article/h/05b048732e/a/thierry-de-vulpillieres-microsoft-france-le-systeme-dencadrement-et-devaluation-de-l.html

Le Café Pédagogique http://www.cafepedagogique.net/communautes/IEFBerlin/Lists/Billets/Post.aspx?ID=5

Microsoft Partners in Learning Network http://www.partnersinlearningnetwork.com/Pages/ArticleViewer.aspx?listname=ITNFeaturedArticle&itemid=3

Twitclasses en FLE – le premier projet en 2009/2010 Lille – La Rochelle

Laurence Juin

Laurence Juin

Extrait du blog de Laurence Juin -@frompennylane – http://frompennylane.blogspace.fr/ avec lequel nous avons conçu et piloté le projet #sinofr – Janvier 2010. Ce projet sera lauréat du Forum de l’Innovation pédagogique de Microsoft, partners in learning, organisé à Berlin, la même année. Voir aussi l’article d’EducPros d’avril 2010.

Twitter est vecteur de mutualisation de compétences et de savoirs de l’élève: ce qu’il apporte est lu, mutualisé à l’ensemble du groupe-classe. Sa production d’écrit n’est plus restreinte au seul « tube » vertical enseignant-élève. L’ensemble du réseau lit, interagit sur cette production. L’élève ne travaille plus uniquement pour lui, pour l’enseignant ou pour « la note » mais met ses savoirs et ses compétences au service du réseau dans lequel il s’inscrit. Il apprend que son écrit a une portée large puisque lu parfois même au delà du réseau propre à la classe. Il apprend aussi que son écrit peut avoir une valeur mais qui ne sera pas évaluée par une note. La production d’écrit de l’élève est de ce fait valorisée par le réseau étroit ou élargi.

Journal d’expérience : Interaction avec un réseau élargi (7) : échanges synchrones (et ensuite asynchrone) avec les étudiants chinois en classe de FLE (Français Langue étrangère : Université de Lille1 ) et leur enseignant et ingénieur pédagogique David Cordina (enseignant et coresponsable des départements FLE de l’Université Lille 1 / CUEEP – Maison des langues).

Objectifs du projet etandems :
-favoriser les échanges interculturels entre la France et la Chine
-favoriser l’expression écrite (tant pour les FLE que pour les lycéens)
-favoriser l’usage de twitter

 Bilan/ aspects positifs :
– Compétences linguistiques et échange de type A1/A2/B1 ( cadre européen de référence pour les langues)
– Communication en temps réel et en réelle situation de communication– en 3ème un élève français doit être de niveau A2 en LV1, en Terminale, niveau B2)
– Clavardage visible et médiations possibles pour l’enseignant au coeur de la communication réelle à temps réelle du clavardage.
– échanges enseignant/apprenants pour la compréhension orale
– Dialogue interculturel
– Convivialité

Aspects négatifs
– dispersion des messages, messages courts, difficultés de suivre : malgré le vidéo-projecteur…
– souci technique pour accéder à tous les messages
– 
la langue et ses imperfections

Foreigners in Lille

Foreigners in Lille

Témoignage post expérience de David Cordina :

«  Ce qui m’impressionne le plus, c’est la facilité du dispositif. Autrefois (il y a presque 4/5 ans), nous aurions dû monter un lourd projet européen. Maintenant en deux clics, c’est fait. C’est une des grandes forces de Twitter: favoriser des échanges de savoirs et de savoir-faire et de collaboration qui n’avaient pas eu lieu d’être à première apparence. L’échange entre les étudiants chinois de l’université de Lille et des élèves d’un bac pro commerce de La Rochelle est exceptionnel en soi ! »

Twitter implique l’élève dans son apprentissage. Parce que le canal est atypique, l’élève ne se pose pas en situation classique d’apprenant. Il souhaite faire partie du réseau et surtout pas s’en sentir exclu. Twitter est vecteur d’apprentissage ou de consolidation d’apprentissage de règles pour l’élève: Règles d’expression et règles de communication. L’élève apprend qu’un réseau social peut être un espace de travail, de réflexion, une vitrine officielle de ses savoirs et compétences: Dès lors, le codage est nécessaire, obligatoire pour activer une communication efficace et performante. L’élève apprend que le réseau social n’est pas uniquement un espace dédié à la vie privée peu ou mal régi. Il se construit dès lors une mémoire numérique positive associée à son nom, son image et à ses compétences