Usages des réseaux sociaux pour une institution

Guide Lumière sur les réseaux sociaux

Guide Lumière sur les réseaux sociaux

Lundi 7 mars 2016, j’interviens au CIEP pour une formation – réunion autour des usages des réseaux sociaux pour l’institution et les départements du CIEP. Trois départements du CIEP seront présents : département langue française où je travaille, les départements Coopération en éducation et Reconnaissance des diplômes.

C’est un complément de la formation du mois de novembre 2014 et, pour moi, également, le temps de faire un bilan après l’ouverture de plusieurs comptes au CIEP et de leur gestion quotidienne.

A la fin de l’année 2015,  un document-ressource du Ministère de la Culture et de la Communication a été diffusé et permet de répondre à de nombreuses questions liées à cette formation. Je le recommande vivement et je le présenterai durant ces deux heures. On peut trouver ce guide à cette adresse.

Retour sur la formation instrumentale de 2014 : j’avais publié ce plan de route pour la prise en main technique de l’outil Twitter. Voici le lien  : http://davidcordina.net/formation-cieptw/

Créer des réseaux apprenants

La formation «Créer des communautés/réseaux sociaux apprenants» vient de se terminer à Chennai. Cette formation coorganisée par l’Institut Français en Inde (Fonds TICE Institut Français Paris) et le réseau des Alliances françaises en Inde a réuni 16 enseignants des diverses Alliances françaises d’Asie méridionale : le Sri Lanka, les Maldives, le Népal, et l’Inde.

Guidé par la formatrice, Laurence Juin, enseignante française de Lettres-Histoire et experte de l’usage des TICE (Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement) et de David Cordina, directeur des cours de l’Alliance Française de Bombay, le groupe, très motivé s’est lancé dans la création de nouveaux réseaux sociaux (outils Twitter et Ning) et de portails de ressources (outil Netvibes) qui seront au service d’une francophonie active des étudiants des Alliances françaises.

Le groupe de #msFLE

En Inde, voici donc les Alliances françaises de Bombay, Delhi, Bangalore, Chennai, Pune, Ahmedabad, Bhopal (Indore),  ainsi qu’un autre réseau French in India pour les classes de FLE des tuteurs français dans les universités indiennes, qui offrent à leurs étudiants – au total plus de 5000 étudiants (fev 2013) un riche espace d’écriture collaborative animé par l’équipe des enseignants. Pour les autres pays et les autres Alliances françaises, les stagiaires ont créé des portails de ressources. (Voir plus loin)

Des scénarios pédagogiques
La formation a permis de créer des scénarios pédagogiques qui mettent en valeur la production écrite (et orale) des étudiants.  Ces activités illustrent une pédagogie actionnelle dans un environnement numérique. Elles ouvrent la classe sur l’extérieur et permettent aux apprenants de naviguer sur un Internet francophone en se socialisant avec d’autres apprenants. Ces pratiques favorisent le travail entre pairs et externalisent l’apprentissage et l’enseignement de la langue.

Atelier Twitter et la balise #msFLE ; Médias Sociaux et Français Langue Etrangere
Les stagiaires ont découvert et approfondi leurs usages de Twitter, « réseau des réseaux » selon Laurence Juin et David Cordina, grands adeptes de ce réseau qui leur a permis de construire de très nombreux projets communs. La deuxième journée du stage a illustré ce pouvoir d’ouverture et de télécollaboration :  spontanément, sur une idée des formateurs, le groupe a tweeté avec de nombreux autres enseignants français sur le thème de ma ville (balises #msFLE et #maville) en échangeant textes, photos, musique en une session Twitter d’une heure et demie.

Selon Laurence Juin, les stagiaires étaient très investis et performants. « Avec des besoins précis,  ils ont pu rapidement voir l’intérêt des réseaux sociaux et concrétiser leur projet. » dit-elle.

Les ateliers de création : pourquoi Ning et Netvibes ?
Ning
est un des meilleurs outils de réseau social dédié avec des options très régulièrement mises à jour. Les chefs de projets éducatifs peuvent très rapidement prendre en main cet outil qui certes payant (autour de 200 dollars l’année) permet des usages performants. Choisir des outils libres dans les contextes des Alliances françaises de ces régions est difficile du fait du manque de moyen humain et technique pour installer par exemple un Elgg (outil similaire et aussi puissant que Ning) mais qui demande un serveur dédié, une intervention initiale d’un ingénieur d’étude, une maintenance difficile dans le contexte de ces Alliances françaises. L’option d’un outil client est plus rapide et permet une mise en oeuvre immédiate.
Les enseignants qui n’ont pas pu ouvrir un Ning ont travaillé sur les portails de ressources en FLE (autrement appelés sitographies) avec l’outil Netvibes. Cet outil est complémentaire au réseau social mais offre un centre d’apprentissage en ligne en glanant des ressources les plus importantes sur le net.

Voici les liens crées des sites crées après les stages #msFLE 

A lire également l’article de Laurence Juin sur la formation.

Les réseaux apprenants crées par les stagiaires et les AF.

Le réseau de l’AFMadras

http://french-collegeroad.ning.com

Le réseau de l’AFPune

http://afpune.ning.com

Le réseau de l’AFBhopal/Indore

http://afbhopalindore.ning.com

Le réseau de l’AFBombay

http://afmumbai.ning.com

Le réseau de l’AFdelhi

http://afdelhi.ning.com

Le réseau des étudiants des tuteurs

http://frenchindia.ning.com

Le réseau de l’AFAhmedabad

http://afahmedabad.ning.com 

Le réseau de l’AFBangalore

http://afbangalore.ning.com

Les portails de ressources pédagogiques crées lors de la formation

Le portail de l'AFKatmandou

Le portail de l’AFKatmandou

http://www.netvibes.com/afkathmandu

Le portail de l’AFKotte

http://www.netvibes.com/alliancefrancaisedekotte

Le portail de l’AFPondichéry

http://www.netvibes.com/afpondichery

Le portail de l’AFMale’

http://www.netvibes.com/afmale

Le portail de l’AFHyderabad

http://www.netvibes.com/frenchhyderabad

En route pour la Réunion

Dans le cadre des Saisons sud-africaines en France 2013, l’Université de la Réunion et le centre local de la Réunion du Centre International d’Etudes Pédagogiques (CIEP), accueilleront, en collaboration avec l’Université du Cap (Afrique du Sud), des rencontres scientifiques autour du thème “Apprendre et enseigner le français à l’heure du numérique”, du 4 au 6 novembre 2013. L’Alliance Française de Bombay sera présente pour présenter ses projets numériques. 

Université de la Réunion

Université de la Réunion

Ces rencontres, qui réuniront acteurs du e-learning du Nord et du Sud, seront l’occasion d’échanger résultats de recherche et réflexion scientifique, mais aussi de confronter les données de la recherche à la pratique des enseignants et des apprenants. Centrées sur l’utilisation du numérique aussi bien pour l’enseignement-apprentissage du français que pour la formation des formateurs de français, elles visent :
– à dresser un bilan d’étape de la recherche et des pratiques afin de mieux comprendre les différentes approches didactiques liées aux TICE / au numérique ;
– à expliciter les nouvelles perspectives et potentialités que représente une utilisation raisonnée des dernières évolutions technologiques.

Le potentiel et l’effet des mutations technologiques sur le processus d’enseignement-apprentissage, notamment des langues, est un thème largement traité dans la recherche. Ainsi, de nombreux ouvrages sont sortis ces dernières années sur l’utilisation des « nouvelles » technologies pour l’enseignement-apprentissage des langues revenant sur l’histoire de l’utilisation des TICE et/ou ouvrant de nouvelles perspectives . Toutefois, l’influence des technologies sur les cultures d’apprentissage et réciproquement des cultures d’apprentissage  sur l’appropriation des TICE restent peu étudiées, notamment dans la zone Afrique australe et orientale – Océan indien. Par ailleurs, comme le montrent Guichon pour l’enseignement des langues dans le secondaire français, ainsi que des rapports nationaux  et internationaux  sur l’utilisation des TICE en milieux scolaire et universitaire, les pratiques restent bien souvent en deçà de ce que la recherche met en avant.

Elles porteront une attention particulière à la situation spécifique des pays de la zone de l’Océan indien et de l’Afrique australe et orientale car, même si la fracture numérique se fait encore ressentir de façon manifeste dans certains pays de cette zone, les apprenants, mais aussi les institutions éducatives se tournent de plus en plus vers les TICE, comme le montre la littérature abondante dans le domaine et la tenue régulière de conférences et colloques internationaux tels que elearning Africa.

David Cordina est invité en tant que communicant pour décrire les usages de Mumbaikar in French ainsi que tous les réseaux apprenants développés dans les Alliances françaises en Inde sous les formations #msFLE.

 Plus d’infos : http://colloque2013.fle.re/